Le gâteau de mariage : entre tradition et modernisation, comment bien le choisir ?

Ancré dans les mœurs et la société depuis la nuit des temps, le mariage est une étape que chaque personne attend avec impatiente. En effet, le mariage désigne une sorte de contrat, un engagement sacré entre deux personnes désirant traverser la vie ensemble pour le meilleur et pour le pire. Au-delà de la clause incluant le respect mutuelle et le respect des devoirs et des responsabilités, le mariage a un réel intérêt c’est pourquoi sa préparation est crucial. La majorité veut que leur mariage soit le plus parfait possible. Chaque élément composant le mariage est important, entre le thème du mariage, la robe de mariée, les animations, les alliances,… Et parmi cette longue liste se situe le gâteau de mariage. Si la taille, la couleur, le goût et la forme sont différent de l’époque de nos arrières grands parents, le wedding cake comme disent les anglais est un élément important dans le mariage. Il est généralement préparé par un traiteur vendée, ou d’ailleurs. Pour autant, choisir le gâteau de mariage qui s’accorde parfaitement avec votre mariage semble difficile, suivre la tradition avec la pyramide de choux ou se laisser tenter par les différentes tendances avec des gâteaux avant-gardistes ?

Qu’est ce qu’un gâteau de mariage ?

Un gâteau de mariage est un gâteau servis à une réception de mariage. Elle désigne la fermeture du repas de mariage et se place vers la fin. Mais chaque pays a ses propres traditions, par exemple dans les campagnes anglaises, le gâteau de mariage est consommé au petit-déjeuner de mariage, le matin suivant la cérémonie. L’intérêt du gâteau du mariage autrefois est d’apporter de la chance aux mariés ainsi qu’à leurs invités mais à l’heure actuelle, c’est l’élément qu’on attend le plus ce qui lui vaut sa place de pièce maitresse. Dans certains cas, le gâteau de mariage n’a qu’un seul étage comestible, les autres étages du gâteau ne sont alors que purement décoratives.

Quel est l’origine du cadeau de mariage ?

Comme tous les symboles que l’on utilise dans ce monde, le gâteau de mariage a lui aussi son passé historique et ces origines.
Origine du gâteau de mariage suivant les époques
Pour comprendre l’origine du gâteau du mariage, il faut passer par les différentes époques successives. Pendant l’Antiquité, on voit déjà la présence de la pâtisserie pendant les festivités du mariage.
A Rome le gâteau de mariage est une sorte de galette qu’on brise sur la tête de la mariée tandis que dans la Grèce antique, on lançait des petits gâteaux aux mariés. Le but à cette époque est avant tout une question de fertilité. Au XVIIe siècle, la tendance était la création de tour c’est-à-dire que les mariés devaient créer des tours avec des pâtisseries et des gâteaux pour évaluer leur futur bonheur ensemble. Quant au XVIIIe siècle, c’est la naissance des fameux gâteaux à étages en France, et cette tradition demeure jusqu’à l’heure actuelle.
En résumé, la tradition du gâteau de mariage ne date pas d’aujourd’hui. Nos ancêtres avait déjà usé de cette tradition et elle continue à se perpétuer jusqu’à maintenant. La différence entre à l’époque et actuellement, c’est le but. Il semble qu’avant le gâteau de mariage avait un rôle dans la fertilité et dans la chasteté des mariées. Or, aujourd’hui ce n’est qu’une simple formalité

Origine du gâteau du mariage à travers le monde

Le gâteau de mariage se présente différemment selon les pays. Au Royaume-Unis, le gâteau de mariage était une sorte de gâteau gorgé de fruit enrobé de pâte d’amandes. Pour le pays du soleil levant, le gâteau de mariage présent pendant les noces est purement « fake » ou faux. C’est juste un gâteau qui sert que de décoration, il est principalement en carton ou en papier décoré. Le vrai gâteau se trouve à la cuisine à l’écart des regards des invités. En Allemagne, c’était une espèce de génoise pleine de gelée de fruits, de pâte d’amande ou de nougats à l’intérieur. Quant au pays symbole de l’amour, c’était la mode des croquembouches ou pyramide de choux à la crème couverts de caramel. La Norvège quant à elle, avait son propre gâteau de mariage, il s’agit du kransekake. Le kransekake est une pièce montée formée de gâteaux aux amandes, de bonbons ou de chocolats.

Quel type de gâteau de mariage choisir  pour son mariage ?

A l’heure actuelle, il y a énormément de choix en matière de gâteau de mariage, mais il existe deux grandes catégories de gâteaux de mariage qui peuvent être choisis selon le design ou les saveurs que vous voulez pour votre mariage :

naked cake

Le wedding cake ou cake design

Tout droit venu des États-Unis, le cake design débarque dans les mariages français. Le wedding cake est un assemblage de plusieurs génoises de taille différentes et de forme circulaire recouvert par un glaçage pour lui donner un aspect lisse. La particularité de ce gâteau se trouve dans sa façon personnalisable car on peut mettre toutes sortes de décorations faites en pâtes à sucre ou en pâtes d’amande.
Le wedding cake présente également des branches qui sont le layer cake et la naked cake, avec des bases de wedding cake sauf qu’ils sont plus légers et gourmands.

La traditionnelle pièce montée

Si vous n’osez pas trop vous aventurer dans les différents goûts, la pièce montée est une valeur sur, car rares sont les personnes qui n’aiment pas les choux. La pièce montée est en forme de pyramide composée majoritairement de choux fourrés à la crème, à la confiture,… et assemblé avec du caramel. Ce classique permet aussi de s’adapter en fonction du nombre de convives que vous avez.
Mais si vous désirez avoir les bases de la pièce montée sans les choux, actuellement, il est possible de remplacer les choux par des cupcackes, des macarons, des pop cakes ou encore des mignardises.